CAMPING GCU - GIENS

83400 HYERES
Terrain géré par : GCU - Le Camping Associatif
CAMPING GCU - GIENS

DANS LA PRESQU'ÎLE DE GIENS, À 200 M DE LA PLAGE DE LA BADINE.
Funboard. Sentier pédestre du littoral.
Les îles de Porquerolles, Port-Cros et du Levant. Hyères et Toulon.

Équipement
10 A soit 2200 W.
2 bâtiments sanitaires modernes et bien équipés.
Jeux pour enfants.
Épicerie et snack-bar (propriétés GCU).
Accès réglementé par barrière électromagnétique.

Attention : tous barbecues interdits.

Contact

Adresse
268, BOULEVARD ALSACE LORRAINEPLAGE DE LA BADINE - GIENS
83400 HYERES
Téléphone
04 94 58 94 50
01 47 63 98 63
Email
[email]
Site internet

Idées de sorties à proximité


Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du poi
Lieu-dit La Pascalette

Située à hauteur de l'ancien passage à niveau sur la D.559 à l'entrée Ouest de la ville, à proximité du château de La Pascalette siège de la Kommandantur et à l'endroit précis d'où sont partis les commandos d'Afrique pour attaquer les blockhaus de Mauvanne ce panneau rappelle que le lieu-dit "La Pascalette" a été un lieu stratégique pour la libération de La Londe.



Alors que les allemands occupaient le reste du territoire, le 15 décembre 1942, un détachement Italien de la 7ème division d’infanterie Lupi di Toscana sous les ordres du colonel Bellucci s’installe au château de la Pascalette et à la Désirade. Cependant la situation en Italie se dégrade. Le 25 juillet 1943 le haut Conseil du fascime italien pousse Mussolini à la démission.

Le 5 septembre la division Lupi di Toscana s’apprête à quitter La Londe mais les allemands investissent la Pascalette et la Désirade. Le 1er bataillon du 198ème régiment d’infanterie de la Wehrmacht occupe le village et installe la « Kommandantur » au château de la Pascalette.

Aussi,le londais Marcel KAFI, 17 ans, est requis au château de la Pascalette. Il doit préparer des emplacements de défense et nettoyer les abords des bunkers construits sous les pins. Quelques mois avant le débarquement, il est approché par la résistance pour voler de la poudre à canon. Vite soupçonné il se cache à la Garde-Freinet .



En ce même lieu , emplacement du passage à niveau du train du littoral, les chars américains seront stoppés le 18 août, par des tirs de gros calibre venant du secteur de Mauvanne,

Route de Hyères 83250 La Londe-les-Maures
- OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL Cuers, Collobrières, Pierrefeu du Var, La Londe les Maures -
- OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL Cuers, Collobrières, Pierrefeu du Var, La Londe les Maures -
Image du poi
Pont général Paul DUCOURNAU

Situé près de l'entrée du stade Vitria le panneau est inauguré en 1994 pour le 50° anniversaire du débarquement de Provence.



Il rappelle que le 1er commando d’Afrique avec à sa tête le capitaine DUCOURNAU atteint La Londe au soir du 17 août.



Le 1er commando d’Afrique sous les ordres du Capitaine DUCOURNAU s’empare du Cap Nègre dans la nuit du 14 au 15 Août 1944, après avoir détruit les batteries allemandes.

Les commandos libèrent Le Lavandou le 16, Bormes le 17 et atteignent La Londe dans la soirée du 17 Août aux côtés des soldats de la 3° Division d’Infanterie Américaine.

Le 18 Août 1944, le groupe des commandos d'Afrique franchit le Pansard, investit le château de la Pascalette siège de la Kommandantur abandonné par les allemands et atteint le passage à niveau où les chars américains essuient les premiers tirs des batteries de 15 cm de la KRIEGSMARINE de la batterie de Mauvanne.

Le 1er commando est envoyé en reconnaissance par le Colonel BOUVET.

Le Capitaine DUCOURNAU et ses commandos s'emparent des blockhaus de manière héroique mais avec de lourdes pertes. Sur les 60 commandos, 5 sont tués et 25 sont blessés.

Les pertes ennemies sont de 50 blessés ou tués. Les 100 survivants sont faits prisonniers.

Le caporal Jackie BOISDRON, 20 ans jeune français d'Afrique du Nord, premier tué à Mauvanne repose dans le cimetière communal de La Londe. Décoré à l'Ile d'Elbe, il était le plus jeune médaillé militaire de France.

Les blessés français et allemands et les prisonniers sont rassemblés à la cave coopérative avant leur évacuation vers le fort de Brégançon et le Lavandou puis l'Italie.

Le jour même, le jeune londais Joseph SPADA signe son engagement dans les commandos. Il est tué le 20 novembre lors de l'assaut du Mont Salbert au lieu dit La Forêt sur la commune de Châlonvillars (70) près du village de Cravanche (90).

De La Londe au soir du 19 Août 1944, les commandos d'Afrique rejoignent Cuers dans les véhicules de la 1ère DFL. Ils viennent de recevoir l'ordre de s'emparer du Fort du Coudon qu'ils prendront le 21 Août à 17 heures et ouvrent la route aux troupes françaises pour la Libération de Toulon.

En une semaine le Capitaine DUCOURNAU à la tête de ses commandos aura réalisé trois actions d’éclat.

Dans son journal le Général Jean de Lattre de Tassigny qualifiera la prise de Mauvanne, d’exploit fantastique.



Le Capitaine Paul DUCOURNAU après la campagne d'Alsace où il fut blessé, encerclé et échappa de justesse à une mort certaine, entre en Allemagne en traversant le Rhin à Village Neuf.

Lieutenant Colonel, il commande le 3° bataillon de parachutistes coloniaux en Indochine (Lang Son), puis la 25° Division Parachutiste en Algérie (Constantinois) lors de l’opération Turquoise. En 1967, général de Corps d’Armée, gouverneur militaire de Metz, il est grièvement blessé au cours d'une inspection, une pâle d'hélicoptère met fin accidentellement à une carrière militaire exemplaire. Il meurt en 1985.

Avenue Henri Matisse 83250 La Londe-les-Maures
- OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL Cuers, Collobrières, Pierrefeu du Var, La Londe les Maures -
- OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL Cuers, Collobrières, Pierrefeu du Var, La Londe les Maures -
Image du circuit

Le débarquement de Provence en Méditerranée Porte des Maures

Niché entre le massif des Maures et la mer Méditerranée, le territoire de «Méditerranée Porte des Maures » tire son charme et son caractère de cette position. Les différentes communes de MPM abritent un patrimoine bâti conséquent et étonnant, témoignage d’une riche histoire et d’identités multiples.

Ce premier circuit autour du patrimoine permet de découvrir une facette de ce territoire. Vous trouverez un descriptif des lieux incontournables et les localisations nécessaires pour parcourir ces sites historiques en toute autonomie.



Le Débarquement de Provence :



Après l’Armistice de juin 1940, la France vaincue collabore avec le III° Reich. Après le débarquement allié en Afrique du Nord et le sabordage de la flotte française dans le port de Toulon, de novembre 1942, le général de GAULLE charge dès 1943 le général GIRAUD, de réorganiser en Afrique du Nord, une armée française avec le soutien matériel des américains. Les Alliés imaginent de prendre en tenaille les troupes d’occupation par le Nord (opération OVERLORD, en Normandie) et le Sud (opération DRAGOON en Provence).

La côte des Maures apparaît alors comme le seul endroit susceptible d’échapper aux batteries côtières de l’aire Toulonnaise.



Deux mois après le débarquement de Normandie, le 6 juin 1944, les Alliés reçoivent le feu vert. Dans la nuit du 14 au 15 août 1944, les commandos d’Afrique, premiers soldats français sur le sol de Provence, prennent d’assaut le Cap Nègre, le groupe naval d’assaut, la pointe de l’Esquirol, les Canadiens et les rangers Américains, les Îles d’Or. Les parachutistes américains sont largués dans la plaine du Muy. Au matin du 15 août, les divisions américaines débarquent à Cavalaire ; pendant huit jours, toutes celles de l’Armée d’Afrique débarquent à flux continu sur les plages de Cavalaire, le Dramont, la Nartelle pour libérer les villes et villages varois occupés.



Remontez le temps et découvrez les sites phares de la Libération des villes du Lavandou et Collobrières le 15 août 1944, Pierrefeu du Var et Bormes les Mimosas le 16, La Londe les Maures et Cuers le 17.

91 km
6j
Moyen
Avenue Henri Matisse 83250 La Londe-les-Maures
- OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL Cuers, Collobrières, Pierrefeu du Var, La Londe les Maures -
- OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL Cuers, Collobrières, Pierrefeu du Var, La Londe les Maures -
Afficher plus  

Cliquez sur votre région pour trouver les campings associatifs près de chez vous !